Le PAYS des COUDRIERS

Association d'Histoire Locale
Siège social : Mairie de Rainneville - 80260 -
tél
: 0322937534
  Accueil Forum Liens Courriel association Contact webmaster Livre d'or

ACTIVITES

PUBLICATIONS

L'ASSOCIATION

PARTENAIRES



Livre (édition: "Association du Pays des Coudriers") :

"C'était hier..." ( auteur : Gérard JOLY)

Grande rue, Contay, 1918
Récolte au moulin, Querrieu, 1907


Avant-propos

Qui n'a ouvert ces boîtes à chaussures, ces boîtes à gâteaux dans lesquelles une aïeule gardait affectueusement pêle-mêle des photos de famille où le petit-fils, dernier-né, cotoyait l'arrière-grand-oncle figé dans son costume militaire?
Qui n'a feuilleté un de ces albums de cuir et de pages décorées d'arabesques dorées où les photos étaient classées avec soin et minutieusement annotées?
Ces photographies suscitent en nous des émotions plus ou moins intenses et durables. Elles sont autant de bulles du passé qui nous éclatent au coeur, soit qu'elles racontent un épisode de l'histoire familiale, soit qu'elles ressuscitent des souvenirs d'enfance. Et ceux de l'enfance sont si marquants !
En début de siècle, la photographie est l'oeuvre du professionnel qui s'attache d'abord au portrait ou aux vues de rues par la carte postale. On essaie d'immortaliser les événements importants - l'enfance, la communion, le passage à l'armée, le mariage - mais la vie quotidienne des gens au travail n'est pas encore digne de trôner sur le buffet.
Plus tard, l'appareil photographique se vulgarise lentement et naissent alors les clichés d'amateurs, plus spontanés, parfois malhabiles ou flous. Ce sont ces clichés, souvent uniques, qui ont été collectés parce que, d'une génération à la suivante, ils terminent trop souvent leur vie en voisinant dans une poubelle les emballages de la vie moderne.
Chacun pourra y jouer au jeu de la reconnaissance : Qui est ce pompier plein de prestance qui s'appuie au cuivre rutilant de la pompe refoulante ? Où était ce moulin aujourd'hui effacé du paysage ? Quelle est cette rue dont l'enfilade de granges en torchis a disparu ? Comment s'appelait cette petite fille que le hasard d'une photo de classe a placée à côté de vous ?
Notre but n'est pas de réveiller la nostalgie ou le regret illusoire d'un "bon vieux temps". Il consiste plutôt à offrir au lecteur des documents visuels choisis pour leur intérêt, valorisés par la mise en page et qui, comme les documents écrits d'archives, participent à la connaissance du passé mais d'une façon plus accessible et directement lisible. Le texte laissera donc, dans cet ouvrage, la place à l'image.
L'intérêt de la photographie va bien au-delà des sentiments intimes. Depuis qu'elle existe, elle intéresse les chercheurs et a beaucoup parlé : de l'histoire du costume, de l'évolution du paysage rural, des mutations économiques, des techniques du travail humain...
C'est pour cette raison que ces reproductions ont été classées par thèmes d'un intérêt général, documentaire, parfois anecdotique, en témoignage des modes de vie d'un groupe humain particulier - les ruraux du Nord-Amiénois - dans la première partie du XXe siècle.
Outre le plaisir, puisse le lecteur y trouver matière à réflexion !

Gérard JOLY

En route pour les cabanes, Le Crotoy, av.1914
Marchand de lampes, Saint-Gratien, 1920

Préface

Charles BAUDELAIRE tenait la photographie comme "le refuge de tous les peintres manqués". Cette affirmation me paraît plutôt élogieuse pour les disciples de NIEPCE. Ces photographes d'autrefois ont fait preuve non seulement d'esthétisme mais encore, en restituant le passé par l'image, ils ont aussi donné une dimension historique et ethnologique à leurs clichés.
Ces photos jaunies immortalisent des tranches de vie quotidienne - travaux des champs, groupes d'élèves, scènes de la vie familiale - de la première moitié de notre siècle et rappellent le monde des anonymes et des oubliés de l'Histoire.
Ainsi les photographes d'hier ont estampillé leur temps pour les délices de l'amateur et la satisfaction de l'historien.
Résultat d'un long et patient travail d'enquête dans le canton de Villers-Bocage et ses alentours, cet ouvrage de qualité mérite félicitations et remerciements à l'adresse de l'Association du Pays des Coudriers et plus particulièrement à Gérard JOLY pour la collecte et la reproduction des clichés, à Jeannine VERDIER pour l'écriture des textes, à Michèle JOLY pour la mise en page et à Christophe GANZITTI pour sa collaboration technique.

Christian MANABLE

Pompiers, Flesselles, 1900
Classe Pont-Noyelles, 1904